Nice : Daniel Riolo craint le pire pour Favre

Nice : Daniel Riolo craint le pire pour Favre

Photo Icon Sport

Parmi les nombreux combats que mène Daniel Riolo, celui sur le corporatisme des entraineurs entretenu par les médias français est son cheval de bataille préféré.

Pour le consultant de RMC, force est de constater que les entraineurs étrangers ne sont pas les bienvenus en France, surtout quand ils font remarquer ce que tout le monde constate en Ligue 1 : le spectacle est rare parce que le jeu est axé sur le physique dans des équipes défensives. Claudio Ranieri, Marcelo Bielsa ou encore Carlo Ancelotti ont souvent été descendus en flèche malgré leur expérience et leur palmarès, et il en sera de même pour Lucien Favre. Considéré comme un entraineur offensif en raison de ses passages assez spectaculaires avec Zurich, Berlin puis à Mönchengladbach, le technicien suisse risque de payer ce style de jeu en Ligue 1 selon Daniel Riolo, qui estime que son état de grâce ne durera pas longtemps si jamais les résultats ne venaient pas. 

Share