Nice : Chambrer ses potes de l’OL, c’est risqué avoue Pléa

Nice : Chambrer ses potes de l’OL, c’est risqué avoue Pléa

Photo Icon Sport

Mario Balotelli ne sera pas la seule menace pour l’Olympique Lyonnais, opposé à l’OGC Nice ce vendredi (20h45) pour la 9e journée de Ligue 1.

Les Gones sont bien placés pour le savoir, l’autre attaquant niçois Alassane Pléa sera également à surveiller s’il est aligné par Lucien Favre. En effet, le joueur formé à Lyon aura à cœur de briller contre ses anciens coéquipiers qu’il n’a pas osé chambrer ces derniers jours, de peur que la bande à Nabil Fekir se fâche à l’Allianz Riviera.

« Il n'y a aucun sentiment de revanche. J'ai passé de très belles années là-bas. J'y suis devenu professionnel. C'est un plaisir de jouer contre mes potes qui y sont encore : Nabil (Fekir), Jordan Ferri ou Alexandre Lacazette. Je ne les ai pas trop chauffés avant ce match parce qu'ils sont très, très bons, a confié Pléa à L’Equipe. Nous, on a quand même perdu Valère (Germain), Hatem (Ben Arfa), Papy (Mendy), Jérémy (Pied), mais le coach a trouvé des solutions, et on se sent plus solides que la saison passée. »

Pléa veut finir devant l’OL

Du coup, l’attaquant auteur de trois buts en L1 cette saison est confiant. « On sent qu'on peut gagner chaque match, c'est un plaisir de jouer dans cette équipe, même si on sait qu'à un moment de la saison on aura un creux. Les Lyonnais ne sont pas très bien partis, mais ils vont revenir. Après, si on pouvait finir devant eux, ce serait très bien, ce serait même magnifique. Et ça me semble jouable », a estimé l’ancien Auxerrois, qui aimerait battre son ancien club et le reléguer à 10 points du Gym au classement.

Share