Nice-Bastia, 15 supporters interpellés, la police étonnée

Nice-Bastia, 15 supporters interpellés, la police étonnée

Photo Icon Sport

Le match entre Nice et Bastia, qui se jouait samedi soir à l’Allianz Riviera a tourné au pugilat une fois le coup de sifflet final donné. A priori, ce sont des supporters niçois, agacés par une provocation, qui sont entrés sur la pelouse, histoire de venir en découdre avec des joueurs bastiais, lesquels étaient déjà en bisbille avec leurs homologues azuréens. Résultat, une grosse confusion, quelques grosses bagarres et l’intervention des forces de l’ordre pour renvoyer tout le monde vers les tribunes. Au final, les autorités ont interpellé quinze supporters de l’OGC Nice, tout en affirmant que le scénario final était imprévisible, malgré l’antagonisme certain et bien connu entre les Ultras des deux clubs. « Il n'y a pas eu de confrontation avec la police. Les forces de l'ordre ont protégé les joueurs pour les aider à sortir du terrain. En revanche, à ce moment-là, certains supporters se sont battus entre eux. Il y a eu quelques blessés légers et quatre personnes interpellées. L'envahissement du terrain était totalement inattendu et aucune raison ne laissait penser qu'il pourrait l'être, sans quoi des effectifs de stadiers ou de policiers auraient été prévus en conséquence », a expliqué, à l’Agence France Presse, Marcel Authier, patron de la sécurité publique du département. A noter qu’avant la rencontre, les joueurs bastiais s’étaient échauffés avec un maillot où l’emblème corse avait été barré d’une croix rouge, référence à l’interdiction décidée en début de semaine par les autorités d’interdire aux supporters d’arborer la célèbre tête de Maure.

Share