Nice accuse gravement le gardien remplaçant de Bastia

Nice accuse gravement le gardien remplaçant de Bastia

Photo Icon Sport

Du côté de Nice, si on ne nie pas l’implication des supporters locaux dans les violents incidents qui ont émaillé l’après-match face à Bastia, tout le monde pointe du doigt l’attitude de Jean-Louis Leca, le gardien remplaçant du SC Bastia. Ce dernier, une fois la rencontre terminée, est entré sur la pelouse en brandissant ostensiblement le drapeau corse, et en venant défier Didier Digard dans un tête-à-tête musclé. Et selon ce dernier, c’est ce qui a tout fait basculer, le capitaine du Gym accusant Leca d’avoir mis le feu volontairement. « La provocation, c’est le plus petit mot qu’on puisse utiliser avec un comportement pareil. Nos supporters étaient irréprochables, même chose pour l’ambiance sur le terrain: pas d’animosité, pas d’excès d’engagement, l’arbitre a bien géré le match. Donc même si on avait perdu, il n’y avait pas de souci extérieur et il a tout gâché. Il ne me dit rien: quand je le vois agiter son drapeau, que je vois les supporters commencer à chauffer, je veux le faire sortir et il n’est pas du tout d’accord avec ça, il a bien envie que tout le monde le voit. Qui plus face à la brigade, donc si ce n’est pas de la provocation… Tout le monde a vite pris conscience de la situation, qu’il avait fait un geste très stupide et tout gâché au niveau de l’ambiance. Et je pense qu’il a eu ce qu’il voulait. (..) C'est le problème de ces éternels remplaçants qui veulent se donner une bonne image auprès de leurs supporters », a confié, dans Nice-Matin, Didier Digard, agacé, car bien conscient que son club risque de payer cher les scènes vues samedi soir à l’Allianz Riviera.

Share