Ils sont tous fous de Ben Arfa, jusqu'en Côte d'Ivoire !

Ils sont tous fous de Ben Arfa, jusqu'en Côte d'Ivoire !

Photo Icon Sport

Dans ses résultats comme dans le contenu de ses matchs, l’OGC Nice impressionne. Et pas seulement en France…

Quatre matchs, quatre victoires, 17 buts inscrits… C’est la série en cours de l’OGC Nice en championnat. Et les Aiglons ne se contentent pas d’empiler les buts puisqu’ils sont surtout encensés pour la qualité du jeu produit, bonifié par le talent d’Hatem Ben Arfa. Mais pour Jean-Michaël Seri, pas question de s’enflammer, même si Gervinho et ses coéquipiers en sélection ivoirienne sont sous le charme.

« Ça fait vraiment plaisir d’entendre tous ces éloges. Moi je ne suis pas quelqu’un qui tombe dans l’euphorie. Quand tu es sérieux à l’entraînement et que tu sais ce que tu veux, tu ne vas pas t’enflammer pour de bonnes performances. Je continue à bosser. On fait quelque chose de magnifique mais le plus important reste à venir, a confié le milieu niçois, avant d’évoquer les commentaires des Eléphants et l’anecdote concernant Gervinho. "Vous êtes chauds les gars!" (rires). Moi je réponds, Ok merci, mais le plus beau reste à venir, quand on sera récompensé de notre début de saison. Gervinho m’a demandé un maillot dédicacé par Ben Arfa, je le lui enverrai (sourire). » Quand un attaquant de la Roma, vice-champion d’Italie et ancien champion de France avec Lille (2011), joue les groupies de Ben Arfa…

Share