Grégoire Puel agacé de l'étiquette de « fils de… »

Grégoire Puel agacé de l'étiquette de « fils de… »

Photo Icon Sport

Pris en grippe par les supporters de l’OGC Nice, qui ne l’ont jamais lâché en lui reprochant de n’être aligné que parce qu’il était le fils de l’entraîneur, Grégoire Puel a décidé de tourner la page du Gym. Dans l’Equipe, le joueur qui avait suivi son père de l’OL à Nice, annonce qu’il ne fera pas de cadeau au club azuréen, mais qu’il a bien compris que pour lui l’heure était désormais venue de changer de club. A priori, Grégoire Puel rebondira ailleurs qu’en Ligue 1, histoire de vraiment ne plus entendre parler d’un éventuel favoritisme.

Puel sait qu’en Ligue 1 il sera toujours ciblé

« La situation est claire, mon père reste ici la saison prochaine et moi j’ai décidé de partir. Mais il me reste une année de contrat ici et je n’en ferais pas cadeau au club. Je partirai si j’ai un club (…) J’ai envie de partir. Je suis excité à l’idée de découvrir un nouveau club et pourquoi pas un nouveau championnat. Il n'y a rien qui me retient en France. Je ne ferme rien, mais bon... Ici, je serai toujours le fils de... Je l'étais à Nice et si je vais dans un autre club, on dira que j'y suis allé parce que je suis le fils du copain d'untel ou d'untel. En France, ce sera toujours comme ça pour moi », constate, avec regret, le défenseur de 23 ans, qui va désormais s’émanciper de cette image qui lui colle à la peau et l’a visiblement fait souffrir cette saison à Nice.

Share