Ben Arfa, c’est la promenade de l’Anglais à Nice

Ben Arfa, c’est la promenade de l’Anglais à Nice

Photo Icon Sport

A 28 ans, signer à Nice représentait un énorme pari pour Hatem Ben Arfa, qui a déjà joué pour plusieurs grands clubs français (Lyon et Marseille) et semblait parti pour une carrière prometteuse à ses débuts.

Mais, progressivement à la peine à Newcastle, le meneur de jeu français a tenté le pari de retrouver du temps de jeu dans un club où on le voulait vraiment, et son entente avec Claude Puel, qui pouvait être redoutée, semble pour le moment sans fausse note. Il faut dire que le natif de Clamart fait tout pour se faire aduler chez les Aiglons, avec déjà quatre buts, dont un doublé ce mercredi face à Bordeaux. Pour Pierre Ménès, il est interdit de crier victoire trop vite quand on connaît les soubresauts de sa carrière, mais Ben Arfa pourrait bien revivre au sein du Gym qui possède un effectif jeune et prometteur.

« Cette équipe a des moyens offensifs très intéressants et les a mis en valeur pendant la rencontre. Germain a de nouveau marqué, Le Bihan, très prometteur lorsqu'il évoluait avec Le Havre, a ouvert son compteur et Ben Arfa a réalisé un match ébouriffant. Ce joueur n'a rien perdu de son talent et a toujours le don de me combler de joie. Désormais, on va lui demander d'être constant, tant au niveau de ses performances que dans le comportement. Si ça vient à durer, on assistera à une vraie belle résurrection », a souligné le consultant de Canal+ à propos d’un joueur dont la régularité n’est pas le point fort, même si Nice l’a recruté en parfaite connaissance de cause. 

Share