A Nice, Puel a une double lame sous la gorge

A Nice, Puel a une double lame sous la gorge

Photo Icon Sport

Plus que la défaite à Nantes samedi (2-1), le contenu du match de l’OGC Nice n’a pas du tout plu au président Jean-Pierre Rivère, qui ne s’est pas gêné pour exprimer sa colère : « Nous sommes capables de bien mieux. Il faut corriger le tir. J'attends une réaction. Au-delà du système (3-5-2), nous avons manqué d'agressivité, d'engagement et commis des erreurs. Aujourd'hui, les joueurs ont un problème de confiance qu'il va falloir rétablir rapidement », a réclamé le dirigeant, visiblement sur la même longueur d’onde que les supporters. En effet, les Ultras de la populaire Sud ont également exprimé leur mécontentement à travers un communiqué publié avant deux rencontres capitales en championnat.

« Devant les résultats récents et au regard des prestations plus qu'inquiétantes de l'équipe première, il apparaît que notre soutien ne peut plus être inconditionnel, ont prévenu ces supporters niçois. Sans jeu, sans passion, sans combativité, l'équipe va finir par lasser les espoirs des Ultras (...). Et que dire, de ceux qui se déplacent chaque week-end, avalent les kilomètres pour trouver une équipe sans âme, sans caractère (...) Nous appelons donc fermement tous les acteurs de notre club (...) à se mobiliser fortement afin que les prestations soient à la hauteur lors des deux matchs à venir contre Lille et Monaco. » Claude Puel n'a donc pas le droit à l'erreur face à ses deux anciens clubs. 

Share