Veigneau regrette la Beaujoire, mais pas Nantes

Veigneau regrette la Beaujoire, mais pas Nantes

Photo Icon Sport

A un an de la fin de son contrat, Olivier Veigneau a préféré quitter Nantes. Un départ que le latéral gauche ne regrette pas, même si l’ambiance de la Beaujoire lui manque.

En tant que capitaine de Nantes, Olivier Veigneau avait surpris tout le monde en décidant de rejoindre le championnat turc. Mais il faut dire que l’ancien Monégasque avait perdu sa place de titulaire, et donc son brassard, après l’arrivée de Wilfried Moimbé cet été. C’est donc sans regret que le joueur de Kasimpasa a commenté ses débuts pour 20 Minutes.

« Sportivement, c’est vraiment positif. Je n’ai aucun regret d’avoir quitté Nantes. A Nantes, je ne savais pas où j’allais. Ici, j’ai plus de visibilité. Je suis sous contrat pour deux ans voire trois. J’ai enchaîné tous les matchs et l’équipe tourne plutôt bien. Je prends du plaisir, a confié Veigneau. A Nantes, mon temps de jeu aurait sans doute été plus faible. On aurait pu avoir plusieurs points supplémentaires avec des décisions arbitrales plus justes. A chaque match, on rivalise ou on peut battre n’importe qui. » Seul problème, les récents attentats en Turquie ont provoqué une sensible baisse des affluences dans les stades.

Un petit tacle à Monaco

« Après, au niveau ambiance, c’est relativement décevant. Il y a eu tellement d’incidents que les mesures de sécurité pour entrer dans les stades sont draconiennes. Les affluences ont chuté. Surtout dans mon club. Parfois, on se croirait à Monaco en L2 contre Istres, s’est-il amusé. L’ambiance de la Beaujoire me manque. Quand je vois encore le tifo déployé contre l’Olympique de Marseille… » A croire que Veigneau est tout de même encore attaché aux Canaris. 

Share