Pour le gardien de Nantes, ça va trop loin à Bastia

Pour le gardien de Nantes, ça va trop loin à Bastia

Photo Icon Sport

Nantes, qui est allé faire 0-0 à Bastia ce mercredi, a terminé la rencontre avec beaucoup de regrets, avec un pénalty manqué et une supériorité numérique qui n’a pas été exploitée. Mais pour Rémy Riou, le coup de sifflet final a été certainement accueilli avec soulagement, puisque le portier des Canaris s’est plaint d’avoir été la cible de nombreux projectiles, loin d’être anodins. 

« J’ai reçu des gros cailloux. Des projectiles, je veux bien, des insultes, c’est sympa, mais des gros cailloux comme ça…  L’un d’eux m’a frôlé la tempe. Le stadier m’a traité de menteur, il disait qu’il n’avait jamais vu ça à Bastia. C’est de la mauvaise foi. J’ai déjà reçu des cochonnets, des piles, mais c’est la première fois que je reçois des cailloux. J’ai été étonné qu’ils soient aussi gros. C’est malheureux, ça peut faire des dégâts, c’est dommage pour le foot », a confié dans L’Equipe un Rémy Riou qui en a visiblement vu d’autres, mais s’étonne des armes à disposition des supporters bastiais derrière les buts. Les délégués présents ont fait un rapport à ce sujet, qui sera étudié par la commission de discipline. 

Share