Nantes préfère retaper La Beaujoire que s'offrir un stade neuf

Nantes préfère retaper La Beaujoire que s'offrir un stade neuf

Photo Icon Sport

Héritier depuis 1984 du mythique Stade Marcel-Saupin, le Stade de la Beaujoire est toujours une enceinte agréable pour les spectateurs, mais il faut bien reconnaître qu’elle commence à « vieillir » un peu, notamment sur le plan de l’accès et des accueils. Mais quoi qu’il en soit, la municipalité nantaise a clairement fait savoir qu’il était hors de question d’envisager de lancer la construction d’un nouveau stade, forcément très coûteux, surtout si le FC Nantes n’en prend pas la charge financière. « Nous sommes très clairs, aujourd’hui c’est quelque chose qui n’est pas envisagé. Autant on peut travailler sur la modernisation progressive de La Beaujoire. Je suis d’accord avec le président Kita quand il dit que de gros travaux de modernisation coûteraient presque aussi cher qu’un stade neuf. En revanche, je pense qu’on peut l’améliorer, par petites touches, pour qu’il réponde mieux aux qualités d’accueil qui sont celles de la Ligue 1 d’aujourd’hui », a confié au micro de Sun Radio, Pascal Bolo, adjoint socialiste au maire de Nantes, en charge du sport de haut niveau et vice-président de Nantes Métropole. Les choses ont au moins le mérite d’êtres claires.

Share