Nantes laisse une dernière chance au rebelle Der Zakarian

Nantes laisse une dernière chance au rebelle Der Zakarian

Photo Icon Sport

En fin de contrat en juin prochain au FC Nantes, Michel Der Zakarian risque de ne pas faire long feu chez les Canaris. A moins qu’il ne se décide à suivre les consignes du président Waldemar Kita.

Tout va bien pour les Nantais ! Du moins sur le plan sportif. Pendant que certains cadors peinent à s’installer dans le wagon de tête, les hommes de Michel Der Zakarian, qui restent sur 12 matchs sans défaite en championnat, ne se gênent pas pour se placer dans la course à l’Europe. Pas mal pour une équipe dont l’objectif prioritaire était le maintien… Seulement voilà, la situation est beaucoup plus tendue en interne où Waldemar Kita semble parti pour ne pas prolonger le contrat de son entraîneur, lié au club jusqu’à la fin de la saison.

En cause, des désaccords entre les deux hommes concernant l’avenir des Canaris. Mais pour le président nantais, rien n’est définitif. « Il faut que l'entraîneur qui travaille avec moi, s'inscrive dans le projet et qu'il accepte la philosophie choisie par la direction », a expliqué le Polonais à Ouest-France, afin de laisser une dernière chance à Der Zakarian. Ce qui ressemble presque à un ultimatum de la part de Kita, qui a précisé qu’il ne chercherait « pas d'entraîneur avant le mois de mai ». Le technicien rebelle sait donc ce qu’il lui reste à faire…

Share