Nantes a « 10 ans de retard » et veut un stade

Nantes a « 10 ans de retard » et veut un stade

Photo Icon Sport

Promu l’an dernier, le FC Nantes s’est maintenu assez facilement, et semble capable de le faire à nouveau cette saison. Les Canaris marchent fort, tout en s’appuyant sur un centre de formation performant qui plait à un public qui s’est sérieusement rajeuni. La Beaujoire, autrefois considéré comme l’un des plus beaux stades de France, n’a pas connu de grande remise à neuf depuis la Coupe du monde 1998, et il est temps de passer à autre chose selon le président nantais. Ce dernier avait déjà parlé d’un nouveau stade il y a quelques années de cela, et Waldemar Kita a remis cela sur la table, même s’il ne le construira clairement pas tout seul. 

« On est en retard d'une dizaine d'années par rapport à Nice, Lille, Lens, Bordeaux, St-Etienne, Paris... Je ne veux pas construire un stade tout seul. Il va falloir qu'on reparle sérieusement. Il faut représenter le projet de façon différente », a fait savoir dans Presse-Océan le dirigeant des Canaris, qui sait que la Ville de Nantes avait refusé toute dépense pour réaménager la Beaujoire en vue d’accueillir l’Euro 2016. 

Share