Kita et MDZ, l'amour vache version FC Nantes

Kita et MDZ, l'amour vache version FC Nantes

Photo Icon Sport

Cinquième de Ligue 1 après sa solide victoire contre Lorient samedi, Nantes est désormais prêt à jouer les trouble-fêtes dans la course à l'Europe. Et Michel Der Zakarian veut y croire, lui qui n'a pas d'autre choix que de valider un ticket européen pour rester en poste. Mais le patron des Canaris semble d'un autre avis.

Cette fois-ci, le FC Nantes ne rigole plus ! Après avoir loupé plusieurs occasions d'entrer dans le top 5 du championnat de France, le club nantais ne s'est pas fait prier samedi soir. En remportant son duel de l'Ouest face à Lorient grâce à des buts d'Adryan et de Sala (2-1), Nantes a recollé au podium avec ses 39 points. Outre un maintien presque acquis, le FCN s'est replacé en bonne position pour la course européenne. Et Michel Der Zakarian ne cache plus ses ambitions. Dans l’After Foot sur RMC, l'entraîneur des Canaris a dit vouloir titiller ses adversaires.

« L’objectif ? Aller le plus loin possible à travers notre jeu et emmerder beaucoup d’équipes d’ici la fin de la saison. On a envie d’exister. C’est un championnat très serré, c’est très homogène devant. Pourquoi ne pas tirer notre épingle du jeu ? », a lancé l'ancien défenseur des Jaunes et Verts, qui n'a pas oublié d'aborder le grand objectif de la saison nantaise : la Coupe de France, où Nantes affrontera Sochaux en 1/4 de finale. « On a envie d’aller au Stade de France, d’y emmener notre merveilleux public », a clamé MDZ, qui espère donc poursuivre le plus longtemps possible sa belle série de quinze matchs sans défaite toutes compétitions confondues.

Même si le FCN version 2016 semble inarrêtable, l'avenir de Michel Der Zakarian reste malgré tout en pointillé et Waldemar Kita n'a fait qu'enfoncer le clou samedi soir après le succès contre Lorient. « Dans un couple il faut de la communication, la question est celle d’un accord sur une stratégie dans les trois ans à venir. Si on est pas d’accord avec moi, pourquoi voulez-vous qu’on continue ? », a lâché, au micro de Jour de Foot, le président nantais, qui jette donc un pavé dans la mare alors que son équipe montre son plus beau visage depuis sa remontée en Ligue 1...

Share