« Jouer à l’OL ? Mon frère serait mort de rire »

« Jouer à l’OL ? Mon frère serait mort de rire »

Photo Icon Sport

Sous contrat avec Nantes jusqu’en 2016, Issa Cissokho (30 ans) a décidé de quitter le club cet été. Un choix dicté par les ambitions de l’international sénégalais, entré dans le monde professionnel à l’âge de 26 ans ! En effet, le latéral droit souhaite évoluer dans un club plus huppé tel que l’OM, qui l’aurait convoité l’été dernier, ou Lyon par où son petit frère Aly est passé (2009-2012). Quoi qu’il en soit, Cissokho ne ferme aucune porte.

« Pour moi, c’est le bon moment pour partir. Je n’oublie rien de tout ce que Nantes m’a apporté. C’est ici que j’ai eu mon premier contrat professionnel, que j’ai grandi dans le monde du football. Mais je pense qu’il est temps pour moi de franchir un palier dans ma carrière, de jouer à un plus haut niveau, a confié le natif de Paris à Eurosport. Je cherche un challenge intéressant, pour continuer à prendre du plaisir au niveau du football. On verra les offres qu’il y aura sur la table. Je suis ouvert à tout. Evidemment, moi qui viens du monde amateur, ça me ferait rêver de jouer dans un club du top 4 français. Il y a eu quelques rumeurs par le passé sur un intérêt de l’OM. C’est une grosse équipe, le genre de club qui ne se refuse pas. On va voir ce qui se présentera. Jouer à l’OL ? Aly serait mort de rire. Pourquoi pas… » Mais un départ à l’étranger est également envisageable.

« L’Angleterre, ça me fait rêver, a-t-il avoué. Les stades sont pleins, les ambiances sont magnifiques… C’est un autre monde. Et j’aimerais bien le découvrir. Même dans le jeu, tout le monde centre, tout le monde défend, ça bouge de partout… Ici, on joue pour ne pas prendre de but, alors qu’en Angleterre, on joue pour gagner. J’aime ça, moi (rires) ! C’est vraiment un rêve. La Turquie a un championnat de plus en plus attractif, on a vu Sneijder, Drogba ou Sow aller y jouer. En tant que musulman, c’est un pays qui me plairait bien, aussi. Je sais que l’engouement populaire est fort autour du football, là-bas. Encore une fois, je ne ferme pas la porte à rien. » Si ce n’est à une saison supplémentaire avec les Canaris.

Share