FCN : Recalée par Nantes, une révélation de L1 se lâche

FCN : Recalée par Nantes, une révélation de L1 se lâche

Photo Icon Sport

Auteur de quatre buts et trois passes décisives en championnat avec Dijon, Loïs Diony est l’une des révélations de ce début de saison.

Une belle récompense pour l’attaquant dijonnais qui n’a rien lâché malgré plusieurs échecs. Pour commencer, le natif de Mont-de-Marsan avait été recalé pendant sa formation chez les Girondins de Bordeaux en 2011, avant de connaître le même scénario à Nantes un an plus tard. Affecté, Diony ne comprend toujours pas la décision du club nantais.

« J'ai eu de très bons entraînements avec le groupe pro. En CFA, pareil. Les joueurs offensifs de la CFA... Je ne pense pas qu'ils avaient quelque chose de plus que moi pour qu'eux signent pro et pas moi. Ils ont préféré mettre en avant leurs jeunes du centre de formation. Moi, j'ai toujours été respectueux avec les gens », s’est défendu l’avant-centre de 23 ans interrogé par France Football.

« Ils se sont bien foutus de ma gueule »

« On m'a donné des explications mais bon... Je savais que ce n'était pas clair du tout. Ils m'ont dit que ce n'était pas possible, et ensuite, ils m'ont rappelé pour continuer en CFA, a-t-il raconté. Je leur ai dit oui, alors qu'au début, je n'étais pas d'accord pour signer à nouveau. Au moment où je leur ai donné mon accord, ils m'ont remis un plan. Ils se sont bien foutus de ma gueule. Nantes, je leur en veux énormément mais c'est du passé. » Au vu de ses problèmes offensifs (9 buts inscrits en 12 matchs en L1), le FCN doit regretter de ne pas avoir conservé Diony.

Share