FC Nantes : Les Canaris prennent cher, ils assument leur faute

FC Nantes : Les Canaris prennent cher, ils assument leur faute

Photo Icon Sport

Au cœur d'une ambiance très pesante depuis le début de la saison, le FC Nantes lutte pour ne pas sombrer avec des joueurs qui s'estiment responsables...

Plongés dans la crise depuis plusieurs semaines, les Canaris sont à la peine, surtout à La Beaujoire. Pire équipe de Ligue 1 à domicile, avec seulement 6 points de pris en 7 rencontres, Nantes connaît une situation très délicate. Sur un plan sportif, l'équipe de René Girard étant 16e du championnat à un point de la zone rouge, mais aussi en dehors, où le divorce semble plus que jamais consommé entre les supporters et le président Waldemar Kita. Samedi soir, lors du pauvre match nul du FCN contre le LOSC (0-0), la célèbre Tribune Loire s'est montrée chambreuse envers son équipe. Certains supporters ont même violentés la tribune présidentielle, comme cela avait déjà été le cas contre Toulouse.

Une situation que les joueurs comprennent. Le capitaine Rémy Riou en tête. « C’est assez compliqué car on est jeunes. On a sans doute été intimidés par ça, mais il ne faut pas se cacher derrière ça non plus », a avoué, sur 20 Minutes, le gardien nantais, qui est ensuite suivi par Adrien Thomasson. « On est dans une période très délicate. On manque de confiance en nous… On fait partie du club. On lit tout ce qu’il se passe. On s’attendait à cette ambiance délétère. Quand Yacine Bammou sort et qu’il se fait copieusement siffler, ça me touche. Après, il faut passer au-dessus de tout ça. On a notre part de responsabilité dans tout ce qui arrive. Il faut gagner des matchs pour que le climat change… », a lancé le milieu offensif de Nantes, qui aura donc à cœur de briller à domicile mercredi prochain contre un adversaire de taille, l'OL.

Share