Entre Nantes et Rennes, la lutte pour le titre est intense !

Entre Nantes et Rennes, la lutte pour le titre est intense !

Photo Icon Sport

Parmi les équipes sans véritable objectif en cette fin de saison, Rennes et Nantes vont pourtant se livrer une rude bataille lors des cinq dernières journées. « Il faut qu'on ait l'ambition de dépasser Rennes. Neuvième, ça serait bien », a estimé Michel Der Zakarian, l’entraîneur des Canaris qui ne comptent que trois points de retard sur les Rouge et Noir. Mais pourquoi cet objectif en particulier ? Tout simplement en raison d’une publication de France Football dans laquelle le technicien a vu que le Stade Rennais s’était proclamé champion de Bretagne. En effet, les Rennais sont invaincus face aux équipes bretonnes cette saison en Ligue 1. 

Et pour les dirigeants, cela vaut bien une prime de 36 000 euros par joueur et la même récompense doublée pour Philippe Montanier. Résultat, Rennes va débourser plus d’un million d’euros en comptant les charges. Une anecdote qui amuse Der Zakarian : « Rennes, le champion de Bretagne!? J'ai lu ça dans France Football... Ça ne veut rien dire, a-t-il réagi en conférence de presse. Rennes s'est désigné champion de Bretagne alors qu'on n'a pas joué encore contre Lorient... » Car en cas de victoire par au moins trois buts d’écart contre les Merlus lors de la 37e journée, Nantes repasserait devant Rennes dans un championnat de Bretagne qui n'en finit plus de tenir en haleine les pensionnaires de Ligue 1…

Share