Der Zakarian se lâche sur un de ses cadres à Nantes

Der Zakarian se lâche sur un de ses cadres à Nantes

Photo Icon Sport

La victoire arrachée face à Guingamp ne semble pas avoir déridé Michel Der Zakarian, très tendu depuis quelques semaines. L’entraineur du FC Nantes s’en est vertement pris aux Guingampais et à Jocelyn Gourvennec après la rencontre, traitant les voisins bretons de « pleureuses ». Ce vendredi, l’ancien joueur de Nantes et Montpellier a tenu à défendre la prestation de ses joueurs, Ismaël Bangoura en l’occurrence, en cassant littéralement celui qui évoluait derrière lui sur le terrain, Jordan Veretout. 

« Vous êtes sévères avec lui. En première période, Jordan Veretout jouait derrière Ismaël Bangoura, or il n’y a eu aucune relation entre eux deux. Jordan, il était où en première période ? Il courait nulle part ! Jamais, on a pu trouver Jordan dans les intervalles hauts. Une fois encore, j’ai cherché Jordan Veretout, mais je ne l’ai pas vu. Quand Ismaël recevait le ballon, il ne pouvait pas jouer avec Jordan car il ne savait pas où il était. Il devait être plus près d’Ismaël. Quand tu es isolé comme ça, que personne ne se déplace avec toi, c’est compliqué. Ismaël a eu de bons déplacements mais les ballons ne sont pas arrivés. Cela incombe aux porteurs du ballon. Il a été hors-jeu deux ou trois fois, mais on ne juge pas ce qu’il a fait de bien aussi », a dénoncé Der Zakarian dans des propos relayés par Ouest-France. Titulaire indiscutable à Nantes et auteur d’une grosse saison, Jordan Veretout n’a pas connu son meilleur match face à Guingamp, et son entraineur ne s’est pas privé pour le lui rappeler. 

Share