Après Nantes-OL, Der Zakarian risque de prendre cher

Après Nantes-OL, Der Zakarian risque de prendre cher

Photo Icon Sport

En colère après une décision arbitrale pendant Nantes-Lyon mardi (0-0), Michel Der Zakarian s’en est pris physiquement au quatrième arbitre. Un geste qui pourrait lui coûter très cher.

Cette fois, Michel Der Zakarian a dépassé les limites. La scène se déroule un peu avant la mi-temps du match entre Nantes et l’Olympique Lyonnais. Alors que les Canaris poussent, l’entraîneur nantais croit voir deux penalties oubliés au détriment de son équipe. De quoi provoquer la colère de Der Zakarian, qui attrape carrément le bras du quatrième arbitre, Hamid Guenaoui. Conséquence immédiate : le technicien a logiquement été expulsé, même s’il refuse de reconnaître son erreur, allant même jusqu’à trouver une excuse assez improbable.

« Je croyais qu’il y avait penalty et j’ai glissé sur le quatrième arbitre. Il n’y a rien de méchant, même si j’ai parlé fort à ses oreilles », a expliqué l’Arménien après la rencontre. Pas sûr que cette explication soit suffisante pour éviter une lourde sanction de la part de la commission de discipline, surtout si le rapport de l’arbitre vient aggraver son cas. En effet, personne n’a oublié l’épisode Leonardo, l’ancien directeur sportif du Paris Saint-Germain qui avait poussé l’arbitre Alexandre Castro en mai 2013, avant d’écoper d’une première suspension de neuf mois ferme…

Share