ASNL : Nancy vendu aux Chinois, ça sent le sapin et pas de Noël

ASNL : Nancy vendu aux Chinois, ça sent le sapin et pas de Noël

Photo Icon Sport

Annoncée comme imminente début novembre, la vente de l'AS Nancy-Lorraine à des investisseurs chinois ne s'est toujours pas concrétisée alors que l'on entame le mois de décembre. Et, en marge de la nette victoire de son club dans le derby face à Metz, Jacques Rousselot a reconnu que l'opération n'était probablement plus aussi proche. S'il n'a pas annoncé la fin des négociations, le président de Nancy a reconnu que les négociations avec les éventuels repreneurs étaient stoppées.

« On avait trouvé une possibilité de reprise, et comme pour une maison, on avait signé un compromis, avec une échéance fixée au 14 novembre. Depuis, chacun a repris sa liberté de son côté. Si cette piste est définitivement refermée ? Absolument pas. Je suis président de l'ASNL depuis 23 ans, je vais peut-être rester encore quelques mois ou quelques années, mais on n'en sait rien. La vie réserve bien des surprises… », a confié Jacques Rousselot, qui a reconnu que les 15ME promis par les investisseurs asiatiques n’étaient jamais arrivés. Même si cette vente ne se fait pas, il est désormais évident que le président de l'AS Nancy-Lorraine est en quête d'un repreneur et qu'il travaille très activement sur ce dossier.

Share