La trahison de Courbis ? Nicollin préfère en rire

La trahison de Courbis ? Nicollin préfère en rire

Photo Icon Sport

Fatigué après sa demi-saison avec Montpellier, Rolland Courbis a finalement accepté de reprendre du service au Stade Rennais. Un rebondissement prévisible pour son ancien président Louis Nicollin. 

Ce que Philippe Montanier pouvait craindre est arrivé. Après l’élimination en seizièmes de finale de la Coupe de France mardi contre Bourg-en-Bresse (1-3), le technicien a été licencié au profit de Rolland Courbis, l’éphémère conseiller sportif du président René Ruello qui avait certifié que le poste d’entraîneur ne l’intéressait pas. En effet, l’ancien coach de Montpellier venait de quitter l’Hérault pour cause de fatigue. Mais il faut croire que le natif de Marseille s’est bien reposé, ce qui amuse Louis Nicollin.

« Ça me fait rire. C’était couru d’avance… Ça me fait rire, voilà. Ça prouve qu’il a bien récupéré », a réagi pour 20 Minutes le patron du MHSC qui n’avait que moyennement apprécié la démission de Courbis. Mais les deux hommes auront l'occasion de se retrouver en mai prochain. « Montpellier-Rennes ? Ce sera l’avant-dernière journée. Peut-être que Rennes jouera la Coupe d’Europe, et nous pour ne pas descendre. Ce sera plus que savoureux », a annoncé celui qui doit probablement rêver de jouer un sale tour à son ancien entraîneur…

Share