Courbis prêt à déclencher une « ola » à Bordeaux

Courbis prêt à déclencher une « ola » à Bordeaux

Photo Icon Sport

Ce n’est pas une nouveauté, et l’indice européen de la France s’en ressent déjà suffisamment, certains clubs français ne sont guère motivés par l’idée de jouer l’Europa League. Des matchs le jeudi, un rythme trop musclé qui entame les forces pour le championnat, un effectif souvent trop juste mais aussi un niveau de jeu parfois très loin de celui requis pour l’Europe, l’aventure s’arrête souvent assez tôt dans la saison. Résultat, cela ne se bouscule pas toujours pour aller chercher la 6e place qui a de grandes chances d’être qualificative en fin de saison. Pourtant, Montpellier, qui jouera Saint-Etienne, le PSG puis Bordeaux pour le match inaugural dans son nouveau stade, devrait avoir son mot à dire. Mais Rolland Courbis, dont la formation à deux points de retard actuellement sur la 6e place des Girondins, redoute plus que tout un parcours un peu trop réussi de son équipe. 

« Une place en Coupe d’Europe ? Sans vouloir me répéter, cela me semble être une année trop tôt. Je regarde notre calendrier, je regarde la valeur de nos adversaires, je vous trouve sympathique et optimiste à notre égard. Mais qui peut-on doubler? Je ne vois pas. Avec un staff compétent, un énorme groupe, un stade magnifique et un budget extraordinaire, Lille (8e) est en train de revenir. Le match face à Rennes sera une espèce de finale où nous pourrons le mettre définitivement derrière nous et terminer dans le pire des cas à la huitième place. Et ce serait une superbe saison. Ensuite, il nous resterait trois matches, à Lens, devant Paris et à Bordeaux. Ces prochains résultats peuvent faire en sorte que l'inauguration du nouveau stade à Bordeaux nous offre une finale pour la qualification en Ligue Europa. Avec un tour préliminaire, fin juillet, quarante-huit heures avant la première journée, on fêterait cette bonne nouvelle. Moi le premier. Je déclencherais même la ola », a ironiquement assuré Coach Courbis, qui a bien clairement fait comprendre que la Coupe d’Europe ne l’intéressait pas pour la saison prochaine. 

Share