Courbis préfère penser à l'OM et Metz que s'inquiéter

Courbis préfère penser à l'OM et Metz que s'inquiéter

Photo Icon Sport

Rolland Courbis (entraîneur de Montpellier) : « Nos vingt premières minutes ont été dures. On était contractés, stressés dans un souci de bien faire. Deux ou trois minutes cela peut passer, vingt minutes, pour ne pas dire vingt-cinq, cela fait beaucoup trop. Sur deux autres occasions, Bordeaux nous a mis hors de position d'une manière inquiétante. Cela aurait pu être pire. Sur la suite du match, on peut penser que ce match ressemblait plus à un nul qu'à une victoire de Bordeaux. Bordeaux a su ouvrir le score, a gagné le match. On n'a pas été capable de faire au moins match nul face à ce Bordeaux. On va avoir un premier rendez-vous passionnant dimanche à Marseille, à 14h, une heure où il ne fait pas chaud du tout. Ensuite, on s'oriente vers un match important devant Metz, où nous aurons l'obligation de gagner. »

Share