A Montpellier, le foot joue sa réputation face au rugby

A Montpellier, le foot joue sa réputation face au rugby

Photo Icon Sport

C’est certainement à l’Altrad Stadium que Montpellier jouera ses prochains matchs à domicile. Une enceinte qui n’appartient évidemment pas au MHSC puisque cette dernière est habituellement réservée au rugby. Du coup, le club héraultais ne s’y sentira pas totalement à la maison et se comportera comme un invité, qui n’a pas le droit à l’erreur. En effet, Pierre-Marie Grappin, vice-président de Montpellier, a presque supplié les supporters de ne rien dégrader sous peine de se retrouver sans stade pour les mois à venir.

« C’est un appel à la responsabilité de nos supporters, Il faut que l’on soit au-delà de l’irréprochable, si nous avons des dégradations, même involontaires, notre présence dans cette enceinte sera remise en cause, a prévenu le dirigeant sur Mlactu.fr. C’est notre existence même qui est en jeu. Nous allons être les occupants d’un stade qui ne nous appartient pas, nous sommes responsables de l’enceinte et de tout ce qui se trouve à l’intérieur. (...) Nous sommes un peu en sursis. » Et par précaution, Pierre-Marie Grappin a également indiqué que le MHSC n’accueillerait pas plus de 120 supporters adverses à l’Altrad Stadium, enfin si la LFP autorise le club à s’y installer. Rappelons que Montpellier ne peut évoluer à la Mosson à cause des intempéries qui ont endommagé le stade.

Share