Wenger était écoeuré par la corruption sauce OM

Wenger était écoeuré par la corruption sauce OM

Photo Icon Sport

Ce mercredi, la route d’Arsène Wenger va croiser celle de l’AS Monaco en Ligue des champions et forcément cela remuera énormément de souvenirs pour celui qui a été l’entraîneur du club de la Principauté entre 1987 et 1994. Revenant dans l’Equipe sur ces sept années du règne de Wenger à Monaco, nombreux sont les témoins directs qui avouent que l’entraîneur français avait toujours un goût très amer sur cette période durant laquelle il estime que plusieurs de ses propres joueurs ont été corrompus par l’Olympique de Marseille. Et un ancien dirigeant de l’ASM met même clairement les pieds dans le plat : « Personne ne veut rien dire, mais tout le monde était au courant, on a même pris deux joueurs la main dans le sac. Et toute la poussière a été mise sous le tapis. Mais parlons plutôt des belles choses, le reste n'a aucune importance », balance Michel Franco. Une version que corrobore Luc Sonor sans toutefois aller aussi loin. « Arsène était touché, marqué par cette période où on finissait systématiquement 2e ou 3e… mais, en Principauté, c'est compliqué, on n'aime pas faire de vagues », avoue l’ancien joueur monégasque. Et dans un livre, Emmanuel Petit avait également confié qu’Arsène Wenger lui avait dit après une défaite 3-0 contre l’OM en 1992 qu’il estimait que certains joueurs « avaient été achetés par Marseille ». Un an plus tard éclatera l’affaire VA-OM….

Share