Monaco manquait vraiment d'envie

Monaco manquait vraiment d'envie

Photo Icon Sport

En se contentant d’un triste nul (0-0) ce mercredi soir à Louis II, l’AS Monaco a clairement raté le coche, la formation de la Principauté n’ayant jamais réussi à trouver le bon tempo face à une équipe de Benfica nettement prenable. 

Opposée ce mercredi soir à une équipe du Benfica capable du meilleur en championnat, comme du pire en Ligue des champions, l’AS Monaco espérait quand même rafler les trois points pour continuer tranquillement sa route vers le tout suivant. Et dès le coup d’envoi, les joueurs de Jardim allaient se procurer une énorme occasion. Servi par Berbatov, Ocampos se retrouvait idéalement placé devant le but du Benfica, mais le joueur argentin de l’ASM se ratait totalement et tirait au-dessus au grand soulagement du gardien portugais (5e). Les Monégasques étaient bien installés dans la rencontre, sans toutefois se montrer très dangereux. Le club de la Principauté connaissait un coup dur avec la sortie sur blessure de Berbatov, qui se faisait mal à la cuisse sur une frappe de loin (31e). Benfica était un peu mieux, et cela était proche de se concrétiser sur une reprise de Lima qui obligeait Subasic à une belle parade (39e). 

Après la pause, Benfica se montrait nettement plus pressant, mais le gardien de but de Monaco ne cédait rien, notamment sur une lourde frappe de Gaitan (59e), un tir croisé de Salvio (67e) ou bien encore un tir de Pérez (68e). L’ASM pliait sans rompre, la formation monégasque n’ayant pas encore pris un seul but depuis le début de la compétition. Kondogbia, sur un corner, voyait sa tête frôler le but portugais (72e), mais c’était là l’une des rares occasions monégasques de cette seconde période. Pourtant, Benfica se retrouvait à dix après une faute de Lisandro Lopez, déjà averti, et qui était expulsé pour une grosse semelle sur Moutinho (77e). Avec l’avantage numérique, on pensait que Monaco allait pouvoir arracher la différence, mais ce n’était pas le cas, malgré quelques moments très chauds devant le but de Benfica dans les ultimes secondes. Et les deux formations se séparaient sur ce score de parité (0-0) qui est un résultat moyen pour Monaco puisque Leverkusen s’est imposé face au Zénith et passe seul en tête du groupe C.

Share