Monaco : Makelele avoue qu'avec Jardim c'était pas l'amour

Monaco : Makelele avoue qu'avec Jardim c'était pas l'amour

Photo Icon Sport

Claude Makelele n'aura finalement passé que cinq mois dans le staff de l'AS Monaco, l'ancien joueur ayant décidé de démissionner de ses fonctions. Au moment de faire le bilan de son bref passage au sein du club de la Principauté, Claude Makelele doit bien reconnaître qu'il n'a jamais réussi à travailler en osmose avec Leonardo Jardim et que forcément cela n'a pas aidé à ce qu'il s'installe durablement à Monaco.

« Ce qu’on s’est dit avec Vadim Vasilyev ? On a fait le bilan de mes cinq mois, ça s'est bien passé. Je lui ai expliqué que pour être utile dans ce rôle, j'avais besoin de me sentir libre, responsable et en confiance, ce qui n'était pas le cas. Je lui ai dit que je n'avais pas trouvé ma place, que je ne m'épanouissais pas et que je ne pouvais pas continuer comme ça. On s'est serré la main et on se quitte bons amis (…) J’ai travaillé au Real Madrid, à Chelsea, à Paris, je me suis adapté partout. Ici, je n'ai jamais trouvé la cohésion. Jardim, je lui ai laissé le temps de lui montrer qui j'étais. On s'est découvert l'un et l'autre, humainement je dirais, mais je n'ai jamais pu travailler avec lui. Il était dans son mode de fonctionnement, il n'a jamais voulu en sortir et on n'a jamais travaillé ensemble. Avec le temps, il a dû réaliser que je n'étais pas un danger mais il est resté fermé. Je ne lui en veux pas. Les conditions n'étaient pas réunies pour que je puisse avancer », confie, dans L’Equipe, Claude Makelele qui en profite pour glisser un tacle à Luis Campos, le conseiller du président de l’AS Monaco, dont il dit qu’il ne savait pas qui il était, à part un « scout » du club.

Share