Martial a une petite revanche à prendre sur l'OL

Martial a une petite revanche à prendre sur l'OL

Photo Icon Sport

C’est le 28 juin 2013, juste avant que l’OL ne boucle ses comptes pour la saison 2012-13, que le club rhodanien a envoyé illico presto l’un de ses plus grands espoirs à Monaco. Le joueur a été prévenu 24 heures seulement avant son transfert, et il n’a bien évidemment pas vraiment eu son mot à dire. Pour 5 ME, il rejoignait l’ambitieux promu de la Principauté. Une première saison au temps de jeu quasiment vierge, même si tout pourrait changer désormais avec le départ de Radamel Falcao, qui lui laisse une belle perspective d’enchainer les apparitions. Toutefois, à l’heure où Monaco va se rendre à Gerland ce vendredi soir, Martial sait que cette histoire inachevée avec l’OL lui laisse un drôle de goût dans la bouche. 

« Aujourd’hui, il ne regrette pas ce qu’il s’est passé. Mais à l’époque oui, il avait été déçu que Lyon se mette d’accord avec Monaco alors que Rémi Garde comptait sur lui. Parce que, quelque part, il s’est dit qu’ils avaient fait leur  choix », a expliqué, dans L’Equipe, un proche de l’attaquant international espoir, qui a cet été été courtisé par Valence, Bordeaux, et… Lyon.  

Share