Les Ultras de Monaco ont fait perdre leur équipe…

Les Ultras de Monaco ont fait perdre leur équipe…

Photo Icon Sport

La semaine dernière, en demi-finale de la Coupe de la Ligue, au terme de 120 minutes soporifiques, Bastia était allé chercher son billet pour la finale sur le terrain de Monaco. Même s’il n’était pas évident, des tribunes, de constater que le match avait lieu en Principauté, puisque les Corses étaient soutenus par quelques 3.000 fans, tandis que ceux de l’AS Monaco s’étaient eux-mêmes réduits au silence. Une grève surprise au sujet de laquelle les ultras du club princier se sont justifiés, tout en reconnaissant qu’ils avaient peut-être précipité l’élimination des leurs par cette attitude. 

« Depuis quelques mois, le torchon brûle entre les Ultras Monaco et les directeurs de la sécurité de l’AS Monaco, les seuls représentants du club apparemment habilités à nous parler. Nous avons atteint un cul-de-sac dans les discussions concernant l’organisation des supporters. Nous n’avions pas prévu de faire grève pour la demi-finale de coupe. Seulement, la sécurité de l’AS Monaco a décidé ce soir-là d’exacerber les tensions en venant nous indiquer que nous serions tenus responsables des problèmes créés par des supporters marseillais provocants qui s’étaient infiltrés dans notre tribune lors de Monaco-Marseille. Bien évidemment, avec du recul, nous nous rendons compte que c’était une erreur de réagir ainsi pour un match aussi important. Nous assumons notre part de responsabilité dans la défaite », a fait savoir le groupe de supporters monégasques, qui va lui aussi devoir vite se mobiliser à l’approche de la double confrontation avec Arsenal en Ligue des Champions. 

Share