Larqué voit déjà Monaco dehors

Larqué voit déjà Monaco dehors

Photo Icon Sport

Après son huitième de finale retour contre Arsenal mardi (2-0 pour les Gunners), l’AS Monaco ne retiendra que la qualification. Difficile de trouver une autre satisfaction tant les Monégasques ont souffert. Pas de quoi rassurer Jean-Michel Larqué, « très inquiet » pour la suite du parcours de l’ASM en Ligue des champions.

« Il faut évidemment se poser des questions pour la suite même si on va savourer cette qualification, a analysé le consultant sur RMC. Arsenal a un potentiel supérieur à Monaco mais il y a bien des clubs en France qui aimeraient aligner Berbatov, Martial, Dirar ou Ferreira Carrasco. Et on peut difficilement dire que l’AS Monaco a géré son affaire. Si c’est le cas, je connais de bien meilleurs gestionnaires. Par exemple, j’ai vu Lewis Hamilton gérer son avance sur Nico Rosberg lors du Grand Prix de reprise en Australie. Mais là, j’ai surtout vu les Monégasques subir la domination d’Arsenal. Ils ont subi tout le temps ! Les Gunners ont frappé une dizaine de fois, ils ont touché le poteau, ils ont eu plus de 60% de possession de balle », a-t-il énuméré, avant de remettre en question la stratégie de l’ASM.

« Ça n’enlève rien au résultat finale et bravo aux Monégasques. Mais quand on a une avance, essaie-t-on de l’augmenter ou est-ce qu’il faut se laisser grignoter à tel point qu’on a l’adversaire sur les talons en fin de rencontre ? Monaco n’a pas fait le match qu’il fallait puisque le staff, les joueurs et les spectateurs ont eu peur. Or, quand on gère, on n’a pas peur. On a senti que les joueurs étaient paniqués. Je suis quand même abasourdi quand je vois que Monaco, sur son terrain, finit sans un seul attaquant de métier. Je reste très inquiet pour la suite », a conclu Larqué qui sait que le prochain adversaire de Monaco en quarts saura punir ce genre de prestations.

Share