Jardim face au mercato de Monaco, c'est Maitre Zen

Jardim face au mercato de Monaco, c'est Maitre Zen

Photo Icon Sport

Leonardo Jardim n’a pas beaucoup de bonnes nouvelles à se mettre sous la dent ces derniers jours, si ce n'est la fin du marché des transferts.

A la fin du mois d’août, l’entraineur de l’AS Monaco a tout d’abord perdu sportivement le barrage de Ligue des Champions face à Valence. Ensuite, ce sont plusieurs cadres qui ont filé avec Abdennour, Kurzawa et Martial. Et pour finir, pour le match face à Ajaccio de dimanche, Toulalan, Moutinho, Dirar et Bakayoko sont forfaits sur blessure. Mais au moins, le mercato est terminé reconnaît le technicien portugais, plutôt soulagé de voir l’exode se terminer, même s'il ne prononce pas un mot plus haut que l'autre concernant la politique sportive du club de la Principauté. 


« C’est le foot, c’est comme ça. Je suis ici pour trouver des solutions. Quand je suis arrivé ici, beaucoup de jeunes joueurs n’étaient pas titulaires à Monaco, un an après, certains ont signé à l’Inter Milan (Kondogbia), à l’Atletico Madrid (Carrasco) ou à Manchester United (Martial). C’est le projet du club, c’est normal. Je vais avoir besoin de temps pour rendre l’équipe plus forte. Le mercato est fini, c’est une bonne nouvelle, les joueurs seront plus concentrés. Finir deuxième ? On a le même objectif que Marseille, Bordeaux, Lyon ou Saint-Etienne. Si l’équipe gagne en maturité, on va s’améliorer. On va travailler pour le présent et pour le futur en même temps », a expliqué dans L’Equipe un Leonardo Jardim qui avait réussi à faire monter son effectif en puissance la saison passée. A lui de tout recommencer avec de nouveaux joueurs cette saison. 

Share