Dirar : « Je regardais sans cesse le chrono »

Dirar : « Je regardais sans cesse le chrono »

Photo Icon Sport

Nabil Dirar, milieu de terrain de Monaco, après la qualification face à Arsenal : « A 2-0, c'était vraiment chaud. Je regardais sans cesse le chrono sur l'écran géant mais les minutes passaient très doucement. On a essayé de jouer en contre sans réussite. On a bien résisté malgré tout et ce que je retiens ce soir, c'est la qualification. C'est vrai qu'on nous a beaucoup critiqués, notre football n'est peut-être pas agréable à regarder mais ce que les gens ne voient pas, c'est qu'on est une vraie équipe, solidaire et ce soir, ça a encore payé »

Share