Ce joueur de Monaco qui veut aussi écrire son histoire

Ce joueur de Monaco qui veut aussi écrire son histoire

Photo Icon Sport

Considéré comme un joueur de seconde zone en Italie, Andrea Raggi a surpris tout son monde en rejoignant l’AS Monaco en 2012. Le défenseur italien, latéral de formation, s’est désormais imposé dans l’axe au sein du club de la Principauté, et personne ne s’en plaindra. Surtout en Ligue des Champions, où la défense de fer pourrait bien permettre à l’ASM de continuer l’aventure si elle tenait encore la barre face au Zénith Saint-Pétersbourg ce mardi soir. Pour le club, ce serait une belle réussite, et pour le joueur, ce serait une belle revanche. 

« Après de nombreuses années sans cette compétition pour le club, on a la possibilité d'écrire l'histoire de l'AS Monaco. Cela peut être un soir de gloire comme un soir de défaite, c'est vrai. Mais Monaco est maître de son sort. Gagner ou faire match nul nous qualifie. Donc, il ne faut pas perdre. Ce serait extraordinaire de pouvoir passer. A titre personnel, c'est le match le plus important de ma carrière, c'est sûr. Parvenir à jouer la Ligue des Champions à 30 ans, c'est particulier et une satisfaction personnelle. Monaco m'a donné la possibilité de jouer la Ligue des Champions. Je suis content de pouvoir lui rendre. J'ai eu, pendant un moment, un sentiment d'amertume par rapport à la façon dont j'étais reconnu en Italie. Je ne l'ai plus. C'est terminé », a assuré à l’AFP le défenseur de 30 ans, qui arrive en fin de contrat au sein de l’AS Monaco, mais a déjà fait savoir qu’il aimerait prolonger, et n’avait aucune intention de revenir en Italie. 

Share