Metz ne pense qu'à une chose, les 42 points

Metz ne pense qu'à une chose, les 42 points

Photo Icon Sport

Albert Cartier (entraîneur de Metz tenu en échec par Nice dans des conditions climatiques compliquées) : « Sur un tel terrain, sous la neige, c'est plus facile de défendre que de faire du jeu. Je crois que l'état d'esprit est bon. C'est avec un tel état d'esprit qu'on prendra des points, qu'on n'encaissera déjà pas de buts. On pourra avancer. Il n'y a rien à reprocher aux garçons sur l'état d'esprit. Ils ont affiché une volonté intéressante, une certaine idée de jouer, aussi, dans des conditions difficiles. Maintenant, il faut qu'on arrive à 42 points. Il faut aller chercher quelque chose, ce sera à Bastia qu'on devra le faire. Quant à jouer ce match, il faut respecter la décision de l'arbitre, il nous a demandé de le jouer, les garçons l'ont fait, les deux équipes l'ont fait, les deux coaches l'ont accepté, ça s'est joué, voilà tout »

Share