Une ahurissante révélation sur la gestion de l'OM version Dassier

Une ahurissante révélation sur la gestion de l'OM version Dassier

Photo Icon Sport

Jean-Claude Dassier l’a lui même confirmé, il sera ce mercredi devant un juge d’instruction marseillais afin de répondre à des questions sur sa gestion de l’Olympique de Marseille entre 2009 et 2011. Dans ce dossier, l’ancien patron de l’OM risque une mise en examen. Dans Libération, qui consacre une double page à cette affaire, on revient sur comment les transferts étaient gérés à l’époque, citant le cas de la signature de Stéphane Mbia lors du mercato 2009. A l’époque, l’OM avait déboursé 12ME pour faire venir l’international camerounais de Rennes, soit exactement ce qu’avait demandé le club breton lors d’un premier contact. Ancien directeur sportif de Rennes, Pierre Dréossi a du mal à croire la suite des négociations. « On allait baisser notre prix à 8 ou 9 millions quand l’OM a appelé. C’est la première fois de notre histoire qu’on vend un joueur au prix initial ! », s’étonne encore Pierre Dréossi. Et selon certaines révélations, non seulement Antoine Veyrat, ancien directeur général de l’Olympique de Marseille, a payé Mbia plein pot, mais il lui aurait en plus accordé des primes qui dépassaient 10.000 euros pour chaque rencontre jouée…avec le Cameroun. Vincent Labrune avait mis un terme à tout cela en limogeant le duo Dassier-Veyrat en 2011.

Share