Un faible OM a battu un mauvais Rennes résume Riolo

Un faible OM a battu un mauvais Rennes résume Riolo

Photo Icon Sport

Triste journée en semaine pour la Ligue 1, puisque le spectacle, les buts et les affluences n’ont clairement pas été au rendez-vous. Pour finir, le Rennes-Marseille de ce jeudi soir n’a pas atteint des sommets, et pour Daniel Riolo, c’est principalement la faute de Rennes et son schéma de jeu toujours très défensif. L’OM a eu le mérite de marquer un but et cela a été suffisant pour empocher les trois points. C’est tout ce qu’il y a retenir de ce match selon le consultant de RMC, pour qui les moins mauvais ont gagné. 

« Rennes-OM, c’était donc la 3e couche de cette triste J16. Pour nous motiver, certains médias avaient ressorti des cartons des Rennes-OM flamboyants. Une bonne méthode de vente. Avec un peu d’efforts, on doit même trouver des Toulouse-Montpellier de qualité dans l’histoire de la L1. Bref, tout ça pour dire que pour parler L1, on fera bientôt une formation en école de commerce.
A domicile, sans surprise, Rennes bétonne. Huit ou neuf joueurs défensifs, c’est la « Montanier Touch ». L’OM vient avec son schéma désormais classique. Et on sait en plus qu’en contre, à l’extérieur, ça marche mieux. Comme attendu, Rennes ne fait rien. L’OM essaye. C’est franchement pas brillant, mais c’est mieux. Le « génie » de Montanier le pousse à mettre un joueur au marquage de Diarra. L’OM fait peur. Ne m’en veuillez pas, mais une équipe qui joue comme ça, j’attends d’abord qu’elle perde. Si elle peut se faire fesser, c’est encore mieux. Le but de Cabella fait donc du bien. C’est son premier de la saison (…) Le stade s’endort, Rennes perd son public. L’OM va débouler dans la première partie du classement, c’est l’événement. A part la comptabilité, que retenir de ce match ? Un OM faible a battu 1-0 un mauvais Rennes. Allez on oublie cette J16… », a balancé un Daniel Riolo sans pitié pour des Marseillais convalescents, mais clairement sur le retour au niveau du classement. 

Share