Un entraîneur attaque l'OM et son choix anti coach français

Un entraîneur attaque l'OM et son choix anti coach français

Photo Icon Sport

Après la démission de Marcelo Bielsa, l’Olympique de Marseille avait fixé son principal critère : seul un entraîneur étranger pouvait succéder à l’Argentin. Une préférence qu’Alain Casanova ne comprend pas.

Alors que certains entraîneurs français comme René Girard ou Frédéric Antonetti étaient disponibles, l’Olympique de Marseille a immédiatement écarté l’idée d’accueillir un technicien de l’Hexagone pour la succession de Marcelo Bielsa. Une question de philosophie, expliquait Vincent Labrune, et non de compétence. De quoi vexer Alain Casanova.

« On l’a vu avec Marseille quand Bielsa est parti, l’idée était de trouver un entraîneur étranger obligatoirement. Mais pourquoi ? Sur le marché français, il y a des entraîneurs d’une très grande qualité. Quand je vois que Frédéric Antonetti ou René Girard, champion de France avec Montpellier, n’ont pas de club, je me dis qu’il y a quelque chose qui ne va pas. Je suis allé voir à l’étranger, et ce n’est pas toujours mieux que ce qu’il peut se faire en France. On pense que Michel est meilleur que certains Français. Connaissant bien l’Espagne, je n’en suis pas sûr », a commenté l’ancien coach de Toulouse, actuellement libre de tout contrat, dans France Football.

« Qui connait mieux la Ligue 1, les joueurs qui la composent, les exigences du championnat que les Français ? Bielsa a beaucoup apporté mais il n’a pas fait que des bonnes choses, a-t-il souligné. On pense que n’importe quel entraîneur étranger qui était présenté à l’OM était plus apte que les Français. Je ne suis pas d’accord. En France, il y a des gens qui travaillent très bien. J’ai l’impression qu’on place tous les Français dans le même sac en pensant qu’ils manquent de compétences, je m’insurge contre ça. » Un véritable coup de gueule contre l'OM et la mentalité française.

Share