Un bug à 10ME venu de Russie pour Diarra et l'OM

Un bug à 10ME venu de Russie pour Diarra et l'OM

Photo Icon Sport

Alors que l'OM a officialisé la signature de Lassana Diarra, le club russe où évoluait auparavant Diarra veut toujours récupérer les 10ME qu'il réclame au joueur. La justice a déjà tranché, mais l'affaire pourrait revenir sur la table.

Lassana Diarra a signé libre à l’Olympique de Marseille, ce qui a évidemment facilité les négociations entre les deux parties. Mais ce lundi La Provence affirme que le Lokomotiv Moscou, ancien club de Diarra, réclame toujours 10ME à ce dernier pour rupture abusive de contrat. Si la Chambre de résolution des litiges de la FIFA a donné raison au club russe, Lassana Diarra aurait porté l’affaire devant le Tribunal Arbitral du Sport avec une décision à venir en novembre prochain. Mais du côté de l’OM, on sait également que Lassana Diarra a obtenu en avril une décision favorable devant la la Cour européenne des droits de l’homme. Quoi qu’il en soit, le quotidien régional affirme que l’Olympique de Marseille ne parait pas réellement s’inquiéter et fait remarquer que ce problème éventuel ne concerne que le joueur et pas le club. En novembre 2014, le Celtic Glasgow avait envisagé de faire signer Lassana Diarra, mais avait renoncé après l’injonction du club russe. L’OM n’a pas renoncé, mais pourrait quand même devoir se méfier de la réaction russe, même si au final c'est au joueur de régler les 10ME, ou pas.

Share