Un arbitrage anti-OM et pro-OL, Labrune en a la preuve

Un arbitrage anti-OM et pro-OL, Labrune en a la preuve

Photo Icon Sport

Afin de justifier les graves accusations de Vincent Labrune au sujet de l’arbitrage après OM-OL dimanche (1-1), le club phocéen a révélé quelques chiffres plus ou moins pertinents.

« Il y a des équipes qui ont plus l’habitude de jouer à 11 contre 10, c’est l’Olympique Lyonnais. Il y a des équipes qui ont plein de pénalties, c’est l’Olympique Lyonnais. Et il y a des équipes qui ont des cartons rouges, c’est l’Olympique de Marseille… » Alors que certains supporters marseillais venaient de pourrir le match entre l’OM et l’OL (1-1), Vincent Labrune avait préféré charger l’arbitrage, selon lui favorable à l’OL et en défaveur de son club. Et les chiffres du quotidien L’Equipe sont venus confirmer les doutes du dirigeant.

En effet, l’OM ne s’est pas gêné pour souligner quelques statistiques sur son site officiel. Par exemple, les Marseillais n’ont obtenu que 16 penalties sur les cinq dernières saisons, pendant que l’OL en provoquait 36. Autre chiffre susceptible d’appuyer les accusations de Labrune : toujours pendant cette période, le club phocéen a évolué à 15 reprises en supériorité numérique, contre 24 fois pour son nouvel ennemi. Sachez aussi que les hommes de Marcelo Bielsa en 2014-2015 ont « subi en moyenne 572 fautes avant de bénéficier d’une expulsion adverse, Lyon 109 ! »

L’arbitrage qui coûte 35 M€

Enfin, l’OM, qui n’a toujours pas digéré le fameux but refusé à Lucas Ocampos la saison dernière, croit savoir que cette décision a privé le club de Ligue des Champions et des 35 M€ de recette liés à cette compétition. « Il est difficile d’être plus honnête et objectif » que Vincent Labrune, conclut Marseille, qui ne souhaite pas enterrer la polémique alors qu'une lourde sanction de la Ligue lui pend au nez.

Share