Tapie veut-il la peau de Labrune grâce à Bielsa ?

Tapie veut-il la peau de Labrune grâce à Bielsa ?

Photo Icon Sport

Président de l’Olympique de Marseille entre 2002 et 2004, Christophe Bouchet n’a pas réellement marqué l’histoire du club phocéen, mais il connaît très bien le football et ses différents acteurs. Et lorsqu’il a entendu Bernard Tapie se répandre dans les médias sur la nécessité pour Vincent Labrune de virer Marcelo Bielsa, Bouchet y voit surtout un coup tordu de l’ancien homme fort de l’OM. Et pour lui, Tapie veut surtout savonner la planche de l’actuel président. « Bernard Tapie a le goût du sang dans la bouche. Il sent que le pouvoir à l’OM est fragilisé. Il est lui-même aux aguets à Marseille. Il pousse Vincent Labrune à la faute. C’est un jeu politique marrant et cocasse à observer, a confié, sur RMC, Christophe Bouchet, qui estime quand même que le président de Marseille ne peut pas et ne doit pas laisser passer sans réactions les propos de son entraîneur. Mais c’est vrai que pour Labrune, il faudrait au moins faire preuve de poigne et de pouvoir. Est-ce qu’un président salarié a cette poigne et ce pouvoir à ce moment de la saison ? Ce n’est pas sûr. Il faudrait, dans l’idéal, pouvoir trouver un électrochoc de façon à remettre les choses dans le bon sens. La situation de Vincent n’est pas facile. Il a peut-être trop encensé Bielsa et orchestré son arrivée de façon magnifique. On avait l’impression qu’il y avait, d’un coup, un entraîneur magique. Il a réussi ce coup de com’ mais il est en train de lui réserver des mauvais tours. Ça vaut pour un club de foot et une entreprise : on ne manage pas seulement avec de la com’. A un moment, il faut prendre les décisions et avancer. »

Share