Sept départs majeurs à l’OM cet été ?

Sept départs majeurs à l’OM cet été ?

Photo Icon Sport

La Ligue des Champions s’éloigne pour l’OM, qui reste sur trois défaites consécutives alors que le sprint final est désormais bien lancé. Un enchainement qui pourrait faire mal aux finances du club si jamais la C1 n’était pas au rendez-vous, puisque c’est une perte de revenus de l’ordre de 40 ME qui pourrait être à déplorer. Autant dire que c’est tout le visage de l’OM en vue de la saison prochaine qui changerait alors. Trois joueurs en fin de contrat vont d’ores et déjà quitter le club, à savoir Gignac, Fanni et Ayew, qui ne discutent même pas d’une éventuelle prolongation malgré une saison convaincante pour les trois joueurs concernés. Au rang des départs, on peut déjà ajouter celui de Lucas Ocampos, dont l’option d’achat de 11 ME était levée automatiquement en cas de qualification directe pour la Ligue des Champions, c’est à dire l’obtention de l’une des deux premières places. 

Mais dans son édition de ce lundi, La Provence va plus loin, et affirme que trois titulaires devraient également aller voir ailleurs si jamais la C1 n’était pas au rendez-vous. Steve Mandanda pourrait bien avoir du mal à négocier un nouveau contrat au même tarif que le précédent, et donc écouter les offres à un an de la fin de son contrat. Dans la même situation contractuelle, Nicolas Nkoulou souhaite lui être conservé par la direction, mais son envie de jouer la Ligue des Champions pourrait être un obstacle à une nouvelle saison à l’OM, surtout que des clubs anglais pourraient bien saisir l’opportunité pour revenir faire des offres à son sujet. Enfin, Dimitri Payet a changé de dimension cette saison avec la formation provençale, et son avenir serait aussi lié à la fameuse place en Ligue des Champions selon le quotidien régional. Dans le cas contraire, l’OM serait tenté d’écouter les propositions, et de vendre au mieux un joueur qui sort d’une très belle saison, et pourrait être vendu au-delà de 10 ME. A charge ensuite pour l’OM de reconstruire une équipe sans sept de ses titulaires, et peu d’argent pour le faire…

Share