Sans rancune, Baup demande des comptes au boss de l’OM

Sans rancune, Baup demande des comptes au boss de l’OM

Photo Icon Sport

Toujours sans club depuis son licenciement à l’Olympique de Marseille en 2013, Elie Baup n’éprouve aucune rancœur envers le club phocéen. Mais le technicien s’est tout de même défendu avec le sourire.

Difficile pour un consultant de rester objectif par rapport à son passé de joueur ou entraîneur. Une situation que connaît actuellement Elie Baup, démis de ses fonctions de coach de Marseille en décembre 2013. Pas de quoi influencer l’avis du technicien concernant les matchs de l’OM, en tout cas pas de façon négative, contrairement à ce que l’on pourrait penser.

« C'est pour ça que j'ai demandé à commenter l'OM en Coupe d'Europe. Comme ça je peux être supporter, a expliqué le consultant de beIN SPORTS au Phocéen. En Europa League, je peux être positif, pour l'OM. Mais j'essaie d'être juste, à Braga (défaite de l’OM 3-2)... Après, à Marseille, ça restera toujours un moment incroyable. C'est le plus grand club au niveau populaire. Tu peux être dans des excès mais c'est oublié parce que ça fait partie de la vie. Ce côté passionné, excessif, c'est sympa, c'est vivant... C'est comme avec une fille, s'il n'y a pas de piment, tu vas voir ailleurs. Marseille ça te prend. »

« Personne n’a fait mieux que moi depuis »

Ce qui n’a pas empêché Elie Baup d’adresser un message à son ancien président Vincent Labrune, qui attend toujours de revoir l’OM en Ligue des Champions. « J'espère qu'il va rester longtemps et qu'il trouvera quelqu'un pour y retourner. Il m'a viré quand j'étais quatrième, c'est ça que je dirais plus, a plaisanté le champion de France 1999 avec Bordeaux. Que j’aie été en Ligue des champions Ok, mais il me vire quand je suis quatrième et personne n'a fait mieux depuis. » Il est vrai que l’OM d’Elie Baup, pas toujours séduisant, avait terminé vice-champion de France en 2012-2013.

Share