Riolo pleure encore Bielsa et démolit la gestion de l'OM

Riolo pleure encore Bielsa et démolit la gestion de l'OM

Photo Icon Sport

La défaite de l’OM dimanche contre Angers, après un match très triste, a retourné le couteau dans la plaie pour Daniel Riolo. Sur son blog, ce dernier a encore une fois relancé le débat sur le départ de Marcelo Bielsa, estimant que l’Olympique de Marseille avait perdu plus qu’un entraîneur. Et pour le journaliste de RMC cela confirme la mauvaise direction prise par le club phocéen durant l’été.

« Huit points en huit matches, un parcours de relégable, un match au Parc à venir : le début de saison de l’OM est officiellement catastrophique. On peut retourner le problème dans tous les sens, mais quand on renouvelle un effectif en août, que le coach démarre à la 3e journée, c’est quand même très compliqué d’y arriver. Mais surtout, face à de tels résultats et le constat d’un été aussi agité, on ne peut dire qu’une chose : la gestion de l’OM est mauvaise. Le reste, l’équipe est moins forte, le coach a changé, c’est presque secondaire. Ça n’empêche pas d’en parler. En perdant Bielsa, l’OM a perdu un monstre. Un homme qui avait fait progresser tout le monde et qui a augmenté la valeur économique des joueurs. Quand on parle du niveau des joueurs, je me marre. Qu’avait fait Gignac avant Bielsa ? Et Payet, quel était son niveau ? Imbula est plus fort que Diarra ? Thauvin et Lemina ont fait une bonne saison l’année dernière ? Mendy, Djadjedje, Morel, ils étaient bons ? Il n’y a qu’Ayew qui a toujours été constant et souvent bon ! Qu’on dise que l’OM s’est affaibli, c’est une blague ! Non. L’OM a juste perdu un immense coach. Et en passant de Bielsa à Doyen Sport via Labrune, là, oui l’OM a beaucoup perdu ! A l’envers, avec juste de bonnes intentions et rien de plus, l’OM s’est fait battre par un promu à domicile ! Avec Bielsa, Michel ou Tartempion, avec ou sans vedette, ce n’est pas normal ! L’OM, 14e de L1, c’est avant tout le fruit d’une gestion désastreuse », tacle Daniel Riolo, qui voit un avenir assez délicat pour l’Olympique de Marseille et ne cache pas sa grosse désillusion, lui qui s’était enflammé toute la saison passée pour l’Olympique de Marcelo.

Share