Riolo annonce ce qui serait catastrophique pour l’OM

Riolo annonce ce qui serait catastrophique pour l’OM

Photo Icon Sport

Malgré deux victoires convaincantes à domicile, certes face à Troyes et Bastia, l’OM n’a toujours pas décollé cette saison.

Et après le nul étrange mais quelque part valeureux face à Lyon en raison du scénario de la rencontre, les Marseillais avaient l’occasion de pointer le bout de leur nez en première partie de tableau. Mais à Toulouse, c’est une formation olympienne bien pâlichonne qui s’est présentée, accrochant le nul 1-1 dans une fin de match un peu folle. Pour Daniel Riolo, il faut bien se rendre compte qu’il n’y a actuellement qu’un seul joueur qui tire l’équipe vers le haut, c’est l’épatant Lassana Diarra. Intenable à la récupération, précis et endurant, le milieu de terrain est déjà indispensable, et Michel ferait bien de le bichonner. Car son absence pourrait signifier le chaos. 

« Mine de rien, si l’OM ne gagnait pas à Toulouse, l’écart avec le haut pouvait devenir problématique. Michel avait modifié son équipe avec pas mal de changements. Ce qui ne change pas, c’est que tout tourne autour de Diarra. Mieux vaut qu’il ne se blesse pas tant il est important dans l’équipe en ce moment. Dans cette première période insipide, on a surtout vu un OM loin du compte au niveau de son organisation collective. Cette équipe n’est pas prête, mais comment pourrait-il en être autrement ? On regarde des individualités mais pas une équipe. Reste les intentions qui sont bonnes, malgré tout. Mais vouloir jouer quand on est aussi peu préparé, c’est souvent piégeux. Le but du TFC met ainsi en lumière toutes les carences marseillaises. Toulouse manque même d’enfoncer encore plus Marseille, mais c’est tellement mauvais devant que Marseille vit assez pour aller arracher un nul ! 8 points après 6 journées, c’est peu. L’été mouvementé de l’OM continue de beaucoup peser sur le club », a souligné le consultant de RMC, pour qui la bonne pioche de ce mercato agité à Marseille est déjà toute trouvée avec Lassana Diarra. 

Share