Que ce fut dur pour l’OM !

Que ce fut dur pour l’OM !

Photo Icon Sport

Marseille a incroyablement lutté pour battre Groningen dans un match à sens unique, mais totalement chamboulé par une énorme erreur défensive qui a failli coûter très cher. L’OM s’impose 2-1 et aura besoin d’un nul à Liberec pour se qualifier lors de la dernière journée.

Mis dans l’embarras dans cette poule en raison de sa défaite à domicile face à Liberec, l’OM avait une belle occasion de se remettre à l’endroit avec la réception de Groningen. Une formation néerlandaise totalement inoffensive, et qui subissait d’entrée de jeu. Logiquement, Marseille ouvrait le score après un tir de Batshuayi repoussé, mais prolongé au fond par Nkoudou (1-0, 28e). Les Provençaux continuaient leur domination, Batshuayi touchant même le poteau (40e).

Mais après la pause, l’improbable se passait. Sur un corner, Mendy dévissait totalement son dégagement, et offrait le ballon à Maduro, seul aux six mètres, et qui marquait sous la barre (1-1, 50e). Sous le choc, l’OM repartait sitôt à l’attaque mais entre la maladresse, les sauvetages sur la ligne, les parades multiples de Padt, le temps s’écoulait sans que le deuxième but ne soit inscrit. Le nul semblait incroyable à concéder mais finalement, sur un centre de Nkoudou, Batshuayi plongeait pour enfin marquer de la tête, se rattrapant de nombreuses actions croquées (2-1, 87e). Un but qui vaut de l’or pour l’OM, puisqu’il permet aux Phocéens de passer deuxièmes, et de pouvoir se contenter d’un nul à Liberec pour enfin sortir de cette poule. 

Share