Quand Bielsa a disjoncté, Labrune n'avait rien vu venir

Quand Bielsa a disjoncté, Labrune n'avait rien vu venir

Photo Icon Sport

Nul ne l’a oublié et cela a contribué au mythe Marcelo Bielsa, le jeudi 4 septembre dernier, à l’occasion d’une conférence de presse organisée d’urgence, El Loco s’était déchaîné contre Vincent Labrune. « Je crois que le président m'a fait des promesses qu'il savait intenables (…) Aucun joueur n'est arrivé à mon initiative. J'ai proposé douze options et aucune ne s'est concrétisée (…) Le projet initial ne correspond pas à la réalité », avait balancé Marcelo Bielsa, estimant s’être fait berner. Revenant sur la saison de l’Olympique de Marseille, le quotidien l’Equipe explique qu’en fait Vincent Labrune n’avait pas été prévenu de cette conférence de presse, et le dialogue avec le journaliste du quotidien sportif, qui a joint au même moment le patron de l’OM, a été savoureux.

Labrune trouve les attaques de Bielsa injustes

« Bon ! Je crois que vous êtes obligé de répondre à Bielsa là, non ?  Je ne sais pas de quoi tu me parles. Je suis en vacances en famille ! (…) C’est quoi le problème maintenant ? On a une bonne équipe, on a gardé les joueurs qu'il souhaitait conserver, on s'est renforcés et on a les moyens de remplir nos objectifs sportifs, a d’abord répondu Vincent Labrune avant de prendre connaissance de quelques-uns des propos de Marcelo Bielsa. Ah, OK ! Super. Je ne vais sûrement pas rentrer dans une bataille de chiffres aujourd'hui alors que notre effectif est de qualité pour remplir nos objectifs. Je répondrai précisément et à tête reposée à mon retour de vacances, car, là, je ne comprends pas tout (…) C'est assez injuste, mais bon ! On va dire que ça fait partie du personnage. » 

Tout cela est cependant désormais oublié et Marcelo Bielsa va vraisemblablement prolonger à l'Olympique de Marseille, preuve que Vincent Labrune n'est finalement pas un si mauvais patron que cela.

Share