Pierre Ménès pointe du doigt les 55ME « volés » à l'OM

Pierre Ménès pointe du doigt les 55ME « volés » à l'OM

Photo Icon Sport

On l'a appris vendredi soir, Philippe Pérez, directeur général de l'Olympique de Marseille, a été mis en examen pour « abus de biens sociaux », « faux et usage de faux » et « association de malfaiteurs » dans l'affaire des transferts douteux de l’OM, avec en plus un placement sous contrôle judiciaire. Selon les éléments dévoilés par l'Agence France Presse, la totalité des transferts concernés par ce dossier aurait permis de détourner près de 55ME des caisses de l'Olympique de Marseille en faveur de plusieurs intermédiaires, agents... Car dans ce dossier, la première victime est bel et bien l'OM.

Réagissant à cette histoire, Pierre Ménès a reconnu que cette salaire affaire était hélas un signal très négatif envoyé à Margarita Louis-Dreyfus, laquelle doit constater que les dizaines de millions investis par son mari, puis par elle-même, dans l'Olympique de Marseille ont été très probablement utilisé en partie à mauvais escient. « 55 millions d'argent volé dans les transferts douteux de l'OM. Et on s'étonne que MLD ne veuille plus mettre un sou… », a commenté, via Twitter, Pierre Ménès, qui admet que tout cela ne plaide pas vraiment la cause du club phocéen auprès de son actionnaire.

Share