Pierre Ménès foudroie méchamment Marcelo Bielsa

Pierre Ménès foudroie méchamment Marcelo Bielsa

Photo Icon Sport

Pierre Ménès n’écrit pas ou ne parle pas pour se faire des amis. Tout le monde le sait, malgré les vives critiques dont il fait parfois l'objet, le consultant de Canal+ dit toujours ce qu’il pense et c’est encore une fois le cas concernant Marcelo Bielsa. Commentant sur son blog la défaite de l’Olympique de Marseille à Nantes, Pierre Ménès estime qu’El Loco s’est encore planté et même si ce dernier assume son erreur, il ne semble rien vouloir changer dans ses choix. Et au final le bilan de l’OM cette saison n’est pas si exceptionnel que cela, loin de là même.

« La faute, pour moi, c’est une tactique totalement incompréhensible de Marcelo Bielsa. Il l'a d'ailleurs admis en conférence de presse d'après-match. Enfin, ça doit être la cinquième ou la sixième fois qu'il reconnaît ses erreurs.C’est bien gentil, mais on a juste envie de lui demander pourquoi il ne change pas, pourquoi il s'obstine avec cette défense à trois qui est systématiquement un fiasco (…) Statistiquement, c'est donc la dixième défaite des Olympiens cette année. Alors je sais bien que l'Argentin jouit d'une cote de popularité invraisemblable - c'est parfois le mot qui convient - à Marseille. À chaque fois qu'il y a une défaite, et il y en a beaucoup, les joueurs sont pointés du doigt par les supporters. Seulement, après le marquage individuel tout terrain suicidaire face au PSG, cette nouvelle faute de coaching contre Nantes coûte cher. Plus les journées passent et plus le ticket pour la Ligue des Champions s'éloigne. À l'arrivée, les Olympiens pourraient même terminer à la cinquième ou à la sixième place de ce championnat. Qu'est-ce qu'on dirait si un coach français avait perdu dix matchs sur trente-trois journées ? Cela revient quasiment à un tiers ! Au vu des conditions actuelles et des interrogations autour du club, la saison prochaine s'annonce sombre à Marseille », prévient Pierre Ménès, qui n’est pas d’un optimisme débordant pour l’Olympique de Marseille.

Share