Pierre Ménès dément une aide arbitrale pour l'OM

Pierre Ménès dément une aide arbitrale pour l'OM

Photo Icon Sport

Pierre Ménès a suivi depuis Londres, où il assistait à Tottenham-Arsenal, le match entre Rennes et l’OM. Et si le journaliste de Canal+ n’est pas vraiment emballé par l’Olympique de Marseille, il calme la polémique initiée par deux éventuels penaltys oubliés pour le club breton, cela une semaine après la même polémique lors du match OM-Evian TG. Pierre Ménès espère surtout que que cela va inciter les arbitres à réfléchir à une uniformisation de sanctions pour les mains dans la surface.

« On a vu un OM pas loin du néant en première période, sans liant, sans agressivité ni justesse technique. Le déficit au milieu est toujours aussi flagrant et si Ocampos a signé son arrivée avec un but, je reste convaincu que c’est plus d’un vrai milieu défensif dont l’équipe de Bielsa avait besoin. Peut-être qu’en rentrant de la CAN, Ayew pourra tenir ce rôle. Logiquement, les Rennais ont ouvert le score par Toivonen et les Phocéens se sont un peu plus bougés après le repos, égalisant là aussi assez logiquement (…) Alors les Rennais ont réclamé deux mains non sifflées dans la surface. Celle de Morel ne fait même pas débat, celle d’Imbula est un peu plus litigieuse, mais le milieu olympien touche la balle avec le bras en étant emporté par son élan et là encore, je n’aurais pas sifflé. Le problème, c’est que sur d’autres terrains, d’autres arbitres auraient fort bien pu siffler deux penaltys. Ce flou artistique et ce manque d’uniformité leur les mains dans la surface commencent à devenir pesants », constate le consultant de Canal+ sur son blog.

Share